Questions fréquentes: peintures anti-humidité et anti-moisissures

  


HUMIDITÉ DANS L'HABITAT: DANS QUEL CAS UTILISER UNE PEINTURE ANTI-HUMIDITÉ

L'humidité sur un mur rend impossible tout travail de décoration propre et durable : les peintures cloquent, moisissent et s’écaillent, les papiers peints se tachent et se décollent. C’est pour cette raison qu’il faut d’abord supprimer la cause de l'humidité. Elle est parfois évidente : manque d'étanchéité des toitures, gouttières et joints, présence de fentes et fissures en façade,... Parfois elle est cachée : condensation, fuite d'une canalisation, etc.

Une fois que l’on a remédié à la situation, il faut ensuite traiter cette humidité en séchant la pièce, en l’aérant, par un produit hydrofuge, une peinture anti-condensation....

À défaut d'entreprendre ces traitements, les problèmes réapparaitront.

L’humidité peut avoir quatre causes :

  1. La porosité

  2. La condensation

  3. L'infiltration

  4. L'osmose

  1. La porosité d’un matériau dépend de sa capacité d’absorption. Lorsque vous trempez un morceau de sucre dans votre café : la limite d’absorption est limitée par la quantité de café et le poids du café. En cas de porosité, la hauteur des remontées ne dépasse en général pas 50 cm de hauteur. L’injection de résine qui est une opération facile à réaliser peut être une solution.

  2. La condensation est la conséquence d’une trop grande humidité de l’air ambiant, qui ne peut être régulée par une ventilation suffisante. La vapeur d’eau en suspension dans l’air, se condense lorsqu’elle entre en contact avec un matériau froid; elle se manifeste alors par des taches de moisissures vertes ou noires. Les spores de moisissures sont très néfastes pour l’organisme. Dans ce cas, une Peinture Anti-Condensation réduira le problème.

  3. L’infiltration se révèle quand il y a un défaut d’isolation sur une liaison de la structure bâtie ou une fracture entre les matériaux. Ces infiltrations sont surtout visibles dans les habitats récents où des erreurs d’isolements ont été faites. On parle d’infiltration latérale quand, par porosité et gravité, l’humidité traverse un matériau dont une face est contre un remblai avec une humidité importante. Si la façade n’est pas peinte, un revêtement hydrofuge incolore et invisible peut être appliqué. Si la façade est peinte et qu’elle présente des fissures plus ou moins importantes, nous vous conseillons d’y appliquer le Membrane Primer de Sandtex en utilisant éventuellement une membrane polyester de Sandtex pour recouvrir les fissures sur les surfaces lisses. Ensuite, vous pouvez appliquer deux couches de peinture X-Treme X-Posure® Smooth Masonry de la teinte que vous voulez. Cette peinture forme un film souple, microporeux qui laisse respirer les murs, tout en bloquant l’absorption d’eau.

  4. L’osmose est une mécanique naturelle, un phénomène qui prend naissance sous certaines conditions. La mécanique ascensionnelle se met en place en fonction de trois éléments : l’historique du sous-sol, l’âge de la maison, le type de matériau.

Des efflorescences laissées à l’évaporation et des remontées capillaires de plus de 60 cm sont les deux principaux signes de l’osmose. L’injection de résine peut être également une solution.

 

Les causes

Les origines de l’humidité dans la maison sont nombreuses et souvent difficiles à déterminer. On distingue les causes accidentelles comme une inondation, une fuite, une rupture de canalisation… et les autres causes telles que :

  • une ventilation insuffisante, qui empêche l’humidité de s’évacuer correctement ;

  • l’infiltration, où l’eau de pluie pénètre par des fissures présentes dans les murs extérieurs et finit par imbiber les murs intérieurs ;

  • la pression hydrostatique, où l’eau s’infiltre latéralement dans les murs de fondation sous l’effet de la pression du sol ;

  • les remontées capillaires, où l’eau s’infiltre dans les fondations en remontant dans les capillarités présentes dans les murs. Dans ce cas, on aura recours à l’injection de résine, qui est une technique facile à réaliser pas soi-même.

  

Les traitements de surface qui permettent de lutter contre l’humidité.

Contrairement aux traitements de masse, les traitements de surface permettent de lutter superficiellement contre l’humidité. Il s’agit de différentes solutions qui imperméabilisent les surfaces poreuses ou fragilisées, refuges de l’humidité. Chaque traitement s’attaque à un problème spécifique : étanchéité, salpêtre, condensation… Tous n’agissent pas de la même manière.

La peinture anti-humidité s’emploie à titre préventif ou curatif et peut s’appliquer sur une surface neuve ou ancienne, sèche ou humide, à l’intérieur comme à l’extérieur. À la fois peinture et traitement de surface, ce « deux en un » crée une sorte de film hydrophobe sur la surface traitée.

Selon les produits, vous trouverez des produits anti-humidité qui laissent respirer la surface ou non.

Il existe également des peintures anti-humidité qui ont un effet filmogène sur les surfaces traitées : elles les rendent imperméables et stoppent leur « respiration » (l’air ne peut plus circuler à travers le mur, sol, etc.).

Cependant, ces dernières sont déconseillées en extérieur, car les murs doivent pouvoir respirer afin d’évacuer l’humidité. Un traitement complètement étanche ne ferait que dissimuler le problème à l’intérieur de vos murs !

La peinture anti-humidité de Rubson s’adapte à un usage intérieur comme extérieur et s’applique sur tous les supports : béton, enduit, mortier, ciment, brique… Elle s’applique à la brosse ou au rouleau et est sèche en deux heures. Il est possible de la laver ou de la recouvrir (une semaine après l’application) avec une autre peinture, un papier peint ou un carrelage. Généralement de couleur blanche, une mise à teinte est cependant possible si la surface à traiter doit être colorée.

La peinture anti-humidité est efficace si vous avez des problèmes mineurs d’humidité due à la condensation, par exemple. Mais si vos problèmes sont plus profonds (remontées capillaires, infiltrations…), elle montrera rapidement ses limites. C’est pour cela qu’il faut toujours essayer de trouver la cause des problèmes d’humidité.

  1. La condensation est le passage de la vapeur d’eau à l’état liquide, d’où des traces d’eau ou d’humidité présentent sur les fenêtres et les murs. Dans ce cas, après avoir corrigé le problème de manque de ventilation de la pièce, une peinture anti-condensation peut être utilisée. Cette peinture à base de résine acrylique, contient des microbilles thermoplastiques. Elle permet ainsi de réduire fortement la condensation : la 1ère goutte de condensation apparaît 4 fois moins vite qu'avec une peinture classique. Et grâce à son effet isolant, elle réduit aussi les pertes de chaleur.

  2. Les moisissures sont des champignons dont les auréoles ou efflorescences visibles sont de couleur blanche, noire, verte ou encore bleue et qui dégagent souvent une odeur de moisi.

  3. Le salpêtre ou « sel de pierre » est un dépôt blanchâtre, en général situé à la base des murs intérieurs. Un traitement anti-salpêtre comme le « Traitement Murs Humides de Rubson » est un « 3 en 1 ». C’est qui offre aussi une protection étanche entre mur et papier peint ou peinture. De plus, Il durcit les plâtres et bloque l’humidité, tout en laissant respirer le support.

  4. La mérule est un champignon qui s’attaque au bois qui, fragilisé, pourrit.

Ces conséquences peuvent paraître mineures, mais parfois cachent des problèmes plus importants qui vont endommager gravement votre maison. De plus, ces risques portent aussi sur votre santé. En effet, une humidité excessive peut entraîner des allergies, des problèmes respiratoires, des problèmes articulaires…

 

Les pièces les plus humides

Certaines pièces telles que la cave et la salle de bain sont davantage sujettes à l’humidité. Cela s’explique facilement : la cave est souvent enterrée et la salle de bain est une salle d’eau, humide par essence.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les peintures et traitement de surface pour caves humides.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les peintures contre l’humidité dans la salle de bain.

 

Eliminer les infiltrations d’eau par les murs extérieurs

Les hydrofuges de surface permettent de lutter contre l’humidité due aux infiltrations d’eau. Ils imperméabilisent les matériaux poreux sans en changer l’apparence, ni les mécanismes de diffusion de la vapeur d’eau. L’une de leurs particularités est qu’ils n’empêchent pas les surfaces de respirer.

Mais attention, un traitement hydrofuge de surface peut ne résoudre le problème qu’en surface comme son nom l’indique !

Les traitements hydrofuges s’appliquent au rouleau, à la brosse ou encore par pulvérisations, sur des surfaces saines, bien nettoyées, les fissures importantes (>0,3 mm) doivent être colmatées. Plusieurs couches sont nécessaires jusqu’à saturation de la surface.

En effet, la surface poreuse va absorber une partie du traitement et seule l’application de plusieurs couches entraîne l’imprégnation totale de la surface traitée. Selon la porosité de la surface à traiter, vous devrez compter entre 0,2 l et 1,5 l pour un mètre carré.

Bon à savoir : plus la surface est saturée, plus l’action de l’hydrofuge sera durable et le traitement actif longtemps !

 

Si la façade n’est pas peinte :

Vous pouvez y appliquer un revêtement hydrofuge incolore et invisible qui laisse respirer le mur et améliore la résistance des matériaux à la pénétration de l'eau. Il s’agit d’une protection incolore des façades contre les infiltrations d'eau, l'humidité, les salissures, les dépôts verdâtres et les dégâts dus au gel.

Il empêche l’incrustation de saletés, la formation de mousses et son effet perlant améliore le pouvoir isolant des matériaux (un excès de 5% d'humidité dans un matériau réduit de 30% sa capacité d'isolation thermique).

 

Si la façade est peinte :

Et qu’elle présente des fissures plus ou moins importantes, nous vous conseillons d’y appliquer le Membrane Primer de Sandtex en utilisant éventuellement une membrane polyester de Sandtex pour recouvrir les fissures sur les surfaces lisses. Ensuite, vous pouvez appliquer deux couches de peinture X-Treme X-Posure® Smooth Masonry de la teinte que vous voulez. Cette peinture forme un film souple, microporeux qui laisse respirer les murs, tout en bloquant l’absorption d’eau. 

  


LA CONDENSATION

La condensation provient du contact entre un air intérieur chargé en vapeur d’eau et une paroi froide: l’air, qui est saturé en vapeur d’eau, se transforme en eau sur cette paroi. Ainsi, la condensation se traduit par la présence d’eau/humidité sur les murs et les fenêtres : quand vous passez le doigt, il s’humidifie.

La condensation intervient principalement en automne et en hiver. Elle touche particulièrement la cuisine et la salle de bain, deux pièces fortement chargées en vapeur d’eau.

Signes caractéristiques de la condensation

Certains signes sont caractéristiques de la condensation :

  • l’humidité, voire le ruissellement d’eau sur les murs ;

  • la buée sur les fenêtres au réveil ;

  • les moisissures sur les murs et le carrelage (joints) ;

  • les taches noires (champignons), qui laissent apparaître sur les murs l’ossature des ponts thermiques (endroits où l’isolation thermique n’est pas suffisante).

Condensation ou humidité du mur ?

Pour faire la différence entre un phénomène de condensation ou un problème d’humidité à l’intérieur du mur, il y a un moyen assez simple. Prenez une feuille de papier d’aluminium ou une chemise en PVC et découper un morceau de la valeur d’une feuille A4. Poser-la, à l’endroit où vous observez l’humidité en la fixant avec du tape au mur, et laisser cette feuille pendant une petite semaine. En l’enlevant, s’il y a des gouttelettes sur la face côté mur, l’humidité provient du mur. Si les gouttelettes sont du côté opposé, c’est de l’humidité de condensation.

Quelles solutions à la condensation?

La condensation est le problème d’humidité le plus facile à résoudre.

Cependant, il faut savoir qu’une famille de quatre personnes produit à peu près 11,5 litres d’eau par jour : respiration, douche, activités ménagères…

Une simple aération quotidienne en ouvrant les fenêtres ne suffit donc pas à chasser la condensation produite !

Une meilleure ventilation et isolation thermique de votre habitat constitueront des solutions efficaces.

Peinture Anti-Condensation

C’est une peinture à base de résine acrylique qui contient des billes thermoplastiques. Elle réduit fortement la condensation : la 1ère goutte apparaît 4 fois moins vite qu'avec une peinture classique. Et grâce à son effet isolant thermique, elle réduit les pertes de chaleur. Elle peut être recouverte d’une peinture spéciale salle de bain qui contient un anti moisissure.

En cas de problèmes récurrent de moisissures, elle peut être utilisée en combinaison avec la peinture anti moisissure Steracryl.

Peinture plafond humide

Situation typique : « quand la température extérieure diminue, je retrouve chaque matin, sur le plafond de ma chambre située au premier étage sous le toit, des plaques d’humidité à certains endroits. A certain endroits, après quelques temps, des moisissures apparaissent. Les vitres de mes fenêtres sont aussi toutes mouillées. On me dit que c’est un problème de ventilation, mais j’aère régulièrement... Ce problème ne survient que pendant la nuit. »

Il s’agit ici d’un problème typique de condensation associé peut-être à un problème de ventilation. Le phénomène de condensation apparaît lorsqu’une surface (plafond, fenêtre, mur) est soumise à une grande différence de température. Si vous avez des taches ponctuelles d’humidité au plafond, cela peut avoir deux origines : soit un pont thermique ponctuel dû à un manque d’isolant au niveau de la zone en question, soit une fuite en toiture.

Sur les fenêtres, il est complètement normal d’avoir de la condensation sur du simple vitrage. C’est une des raisons pour laquelle on les remplace par des doubles vitrages. Cela améliore l’isolation thermique et empêche la création de la condensation sur les vitres.

Ici aussi on utilise Peinture Anti-Condensation acrylique qui contient des billes thermoplastiques. Grâce à son effet isolant thermique, elle réduit fortement la condensation : la 1ère goutte apparaît 4 fois moins vite qu'avec une peinture classique. Elle peut être recouverte d’une peinture spéciale salle de bain qui contient un anti moisissure.

En cas de problèmes récurrent de moisissures, elle peut être utilisée en combinaison avec la peinture anti moisissure Steracryl.

  


COMMENT ÉLIMINER LE SALPÊTRE?

Le salpêtre provient de remontées capillaires couplées à une mauvaise ventilation.

L’eau qui remonte dans la maçonnerie est chargée de sels minéraux. Lors de l’assèchement du mur, ceux-ci, privés d’humidité, vont alors migrer vers la surface du mur afin de profiter de l’humidité de l’air ambiant. La concentration de sels minéraux en surface engendre leur dépôt sur les murs et abîme leur surface.

Faire disparaître les traces de salpêtre.

Commencez par brosser le mur avec une brosse en chiendent, puis rebouchez les fissures éventuelles avec un enduit de rebouchage. Appliquez alors un enduit anti-salpêtre, comme le Traitement Murs Humides de Rubson, avec un pinceau ou un rouleau. Après séchage, vous pouvez revêtir votre mur comme il vous plaît : peinture, papier peint, etc.

Avant le traitement, bien aérer et chauffer le lieu pour favoriser l'assèchement du mur.

Quelles solutions ?

Pour éviter la formation de salpêtre, il faut agir sur ses causes. Sans le traitement adéquat, il est inutile de vouloir nettoyer votre mur, le salpêtre réapparaîtra !

Le Traitement Murs Humides de Rubson est un « 3 en 1 ». C’est un traitement anti-salpêtre qui offre aussi une protection étanche entre mur et papier peint ou peinture. De plus, Il durcit les plâtres et bloque l’humidité, tout en laissant respirer le support. 

  


COMMENT SOLUTIONNER LE PROBLÈME D'HUMIDITÉ ASCENDANTE PAR INJECTION DE RÉSINE?

L’injection de résine

Bloquer les remontées capillaires est une opération relativement simple avec le traitement Rubson Fluid Injection.

Avec des seringues, on injecte une résine liquide en bas du mur dans des trous réalisés tous les 15 cm environ.

Au contact de l’eau, la résine se plastifie et crée une barrière étanche sur tout le bas du mur, et quasiment dans toute son épaisseur ; cette barrière étanche empêchera donc l’eau de remonter.

Ce traitement anti-humidité est très efficace, car la résine, pénètre dans les capillarités les plus fines et agit en profondeur. Les professionnels qui réalisent ces injections garantissent bien souvent les murs contre l’étanchéité pour plusieurs dizaines d’années. Ce traitement prévient la formation de salpêtre, de cloques et le détachement du plâtre. 

 


QUELLE PEINTURE UTILISER APRÈS UN DÉGÂT DES EAUX OU UNE FUITE?

Quel produit contre l’humidité après une fuite ?

Situation typique : Il y a quelques jours, je me suis rendu compte qu’un mur de ma chambre était moisi. Ce mur est commun avec la salle de bain, où il y avait une fuite au niveau du robinet de la baignoire qui, a priori, est réglé. Actuellement, je laisse sécher ce mur, et je voudrais savoir quel type de produit je dois appliquer sur le mur de la chambre.

Solution : appliquer un primaire qui « bloque » les tâches et va uniformiser le support. Le Primer Crown PSB « stain blocker » convient parfaitement à ce type de situation.


Récemment vus

Pas de produits

Menu

Comparer 0